Et si je partais pour Beyrouth ?

Il est malheureux que dans certains esprits, Beyrouth soit constamment lié aux guerres et aux conflits. Ce pays du célèbre couturier Elie Saab a pourtant tout d’une ville touristique de choix. Cette capitale joyeuse et positive du Liban mixe avec bonheur des quartiers pittoresques avec des endroits plus trendy. Car la tradition est dans les cœurs des libanais même s’ils adorent créer des lieux hyper branchés sur les toits. C’est ainsi que l’on peut voir des bars, des discothèques et des restaurants qui flirtent avec les cieux à Beyrouth. Et si j’y allais ?

Que verrai-je d’extraordinaire à Beyrouth ?

Il faut commencer son exploration de Beyrouth par une de ses rues les plus populaires et les plus fréquentées : Hamra. On y côtoie les femmes libanaises toujours élégantes et toujours glamour, un régal pour les yeux. Pour elles, le shopping est un sport national qu’elles pratiquent avec grand plaisir et parfois jusqu’au milieu de la nuit. Puis, on voit s’aligner des petits cafés épinglant aux murs des affiches rétro aux côtés d’un mobilier design. Plus loin, on débouche sur les souks ultramodernes du centre-ville, décorés avec des œuvres d’art modernes. Beyrouth est décidément la fureur de vivre faite ville.

Beyrouth, à découvrir

Beyrouth est en fait une ville de bord de mer où le soleil et la lumière sont quasiment omniprésents. En montant au dernier étage de l’hôtel Gray, on a une splendide vue de la ville : aussi bien les coupoles de la mosquée al-Omari que l’église Saint-Georges des Maronites avec comme fond de toile les incontournables souks. À Beyrouth, on savoure à fond le légendaire sens de l’accueil des libanais, on fait ses achats dans les prestigieux magasins de luxe (Dior, Chanel etc), et on admire les magnifiques bâtiments restaurés après la guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *