Voyage en bateau : comment faire pour le mal de mer ?

Un mal de mer peut arriver à tout le monde pendant un voyage en bateau. Toutefois, ce genre de situation est loin d’être incurable. Quelques points sont à prendre en compte pour remédier à ce genre de problème.

Les causes du mal de mer

Le mal de mer est généralement provoqué par les mouvements subits par le corps pendant un voyage en bateau. Ce genre de problème peut s’accentuer pendant un voyage dans une petite embarcation. Cela est aussi valable si vous naviguez pendant un mauvais temps. Ainsi, il est important de déterminer le type d’embarcation à prendre pour réduire les risques. Il faudrait aussi vous informer sur la météo.

Quels sont les symptômes

Les symptômes sont faciles à reconnaitre. Vous pourriez ressentir de l’inconfort au niveau du ventre suivi d’un état nauséeux. Une somnolence peut aussi se produire avant que vous transpirez de la sueur froide. On peut aussi évoquer les maux de têtes et de fatigue sans oublier les cas de vomissements. Votre peau peut aussi devenir pâle tandis que vous subirez de l’hyper salivation. Il faut savoir que tous ces symptômes peuvent ne pas apparaitre en même temps. Cela dépend uniquement de votre état corporel.

Prévenir correctement le mal de mer

Il est indispensable de bien préparer le corps pour le voyage pour réduire au maximum le mal de mer. Vous devriez dormir normalement et préparer les vêtements nécessaires pour le voyage. Le tabac et l’alcool sont aussi prohibés avant l’embarquement. D’ailleurs, il vous est recommandé de manger léger. À l’intérieur du bateau, il est plus avantageux de réserver une cabine au milieu. Cela garantit une meilleure stabilité pendant le voyage. Vous pouvez parfaitement prendre de temps en l’air sur le pont tout en appréciant l’horizon. L’anxiété peut aussi favoriser le mal de mer sur le bateau.

Prendre certains médicaments

Votre médecin peut aussi vous prescrire des médicaments si c’est nécessaire. Vous pourriez prendre de la métopimazine pour réduire les vomissements. En outre, les antihistaminiques limitent les problèmes de nausées. La scopolamine peut aussi vous aider à faire face à l’inconfort. En tout cas, certains médicaments peuvent nécessiter une ordonnance d’un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.